Sense-City est un Equipement d’Excellence du Programme d’Investissement d’Avenir de l’ANR, courant sur la période 2011-2019 et doté d’un budget de 9 millions d’euros. Initialement porté par l'Université Paris-Est, ce programme implique aujourd’hui l'IFSTTAR, l'ESIEE-CCIP, le LPICM (UMR 7647 CNRS-Ecole Polytechnique), le CSTB, l'INRIA et l'UPEM.

Sense-City est une chambre climatique pouvant recouvrir deux espaces de 400m². Sur chacun de ces espaces, on construit une portion de territoire, appelée Mini-Ville, équipée de multitude de capteurs permettant :

  • d’étudier la performance d’aménagements et de matériaux urbains
  • de monitorer la ville de demain par envoi d’informations adhoc
  • d’étudier la pollution atmosphérique, de l’eau ou des sols

Sense-city permet également d’avancer sur la conception et l’amélioration des micro et nanocapteurs, leur calibration et d’améliorer la chaîne du capteur à la décision.

La chambre climatique permet de programmer de conditions météorologiques spécifiques sur des durées déterminées et de recommencer des expériences autant que nécessaire. Le climat programmé peut être standard ou extrême selon les besoins scientifiques exprimés. Il est ainsi possible de programmer par exemple des canicules sur des périodes de plusieurs semaines et d’étudier les effets de cette canicule sur la pollution, la résistance de la végétation ou la calibration des capteurs.

La chambre climatique se déplace d’un espace à l’autre selon les besoins. Cela permet de réaliser des expériences soit en condition réelle instrumentée, à l’air libre, soit en condition contrôlée, mais aussi de construire de nouvelles mini-villes sans interrompre l’ensemble des expérimentations. Les mini-villes sont construites en fonction des besoins scientifiques et technologiques exprimés. Un des deux espaces dispose d’un sous-sol afin d’étudier la détection de réseaux, la géothermie ou encore la pollution des sols. Une mini ville est faite pour porter un ensemble d’expérimentations sur des durées de quelques jours à plusieurs mois selon les besoins exprimés.

Implanté au cœur de la Cité Descartes à Paris Est, cet équipement se positionne comme un démonstrateur réaliste d’innovations urbaines. Il fournit un terrain d’expérimentation bien plus riche et plus complexe que la salle blanche traditionnelle, et permet une plus grande reproductibilité et un contrôle plus fin que l’environnement urbain. Plateforme R&D ouverte tant aux académiques qu’aux industriels et aux collectivités, Sense-City participe au positionnement de la Cité Descartes comme un pôle tertiaire phare pour la ville du futur.

Les domaines d’intérêt couvrent les performances énergétiques des bâtiments et des quartiers, la qualité sanitaire du bâti (pollution de l’air intérieur), la qualité et la durabilité des réseaux urbains (transport, fluides), la qualité de l’air extérieur, des sols et des eaux, le contrôle des zones de stockage des déchets, la durabilité et la sécurité des infrastructures, l’analyse de la performance de nouveaux matériaux pour la ville. 

La 23e édition du Micromachine Summit s'est tenu du 15 au 17 Mai 2017 à Barcelone. Bérengère Lebental et Tarik Bourouina faisaient partie des speakers...

Le quatrième numéro du magazine de l'agglomération Paris-Vallée de la Marne a réalisé un dossier sur la Cité Descartes. Sense-City, un des projets...

A l'occasion de la pose de la première pierre de l'EquipEx, la Conférence des Présidents d'Universités a consacré un article de son site web à...

L'EPAMARNE, établissement public d'aménagement de Marne la Vallée, s'est rendu au cœur de la Cité Descartes pour rencontrer Bérengère Lebental,...